Punaises de lit : L’importance de bien évaluer le niveau d’infestation.

Il  est primordial pour un exterminateur d’être en mesure d’évaluer de façon précise le niveau d’infestation de punaises de lit à l’intérieur d’un logement. Pourquoi est-ce si important? Parce ce que la  méthodologie d’intervention ainsi que les préparatifs à faire lors d’une intervention contre les  punaises de lit, dépendra justement du niveau de la contamination. Afin que l’appartement soit traité de façon optimale et en tenant compte du niveau d’infestation, le technicien en gestion parasitaire communiquera aux occupants les préparatifs à faire pour recevoir le traitement approprié.

Ces préparatifs sont relativement faciles lors d’un début d’infestation, mais par contre si c’est une infestation majeure, préparez-vous à travailler très fort.

Si,  l’exterminateur sous-estime l’infestation,  les préparatifs ne seront pas adéquats tandis que s’il surestime l’infestation il aura fait travailler inutilement son client. L’exterminateur sait qu’une infestation de punaise de lit c’est très éprouvant émotionnellement, et c’est pourquoi  il fera son possible pour ne pas surcharger son client avec des demandes qui ne correspondent pas à l’ampleur de la contamination.

C’est très important, car,  il y a des personnes âgées et des personnes souffrant de handicaps physiques ou intellectuels qui sont aux prises avec des infestations de punaises.  Quelquefois, ils n’ont  personnes pour les aider et lorsque l’ont connait le cycle de reproduction de la punaise de lit,  il est insensé d’attendre une à deux semaines pour avoir de l’aide afin de faire le traitement approprié.

Infesté de punaises de lit? Retenez bien ceci : Plus l’infestation sera importante,  plus il y aura de préparatifs à faire et plus le traitement sera agressif.

Lorsque l’exterminateur répond à un appel de service concernant une possible infestation de punaises de lit,  il devra confirmer à son client deux choses. Que c’est bel et bien une infestation de punaises de lit et l’ampleur de celle-ci.

De quelle façon l’exterminateur peut-il mesurer le niveau d’infestation? Et bien en commençant par poser de nombreuses questions à l’occupant afin d’être en mesure d’évaluer approximativement le temps écoulé depuis le début de l’infestation. Par la suite, il inspectera  méticuleusement chacune des pièces du logement et plus spécifiquement les endroits ou les personnes dorment.

Nous ne parlerons pas des exceptions, car il y en aura toujours, mais généralement au début de l’infestation les punaises sont  difficiles  à trouver. Nous cherchons, à l’endroit où la personne dort, de une à cinq punaises, révélant leurs présences par quelques tâches d’excréments et un ou deux résidus de coquilles.  Mentionnons que la personne attaquée aura quelques piqures sur le corps, principalement au niveau des bras et des jambes, parce que plus exposés durant la nuit. N’oubliez pas que les punaises s’installent à proximité de leurs sources de nourriture et qu’au début de l’infestation,  elles seront dans la base du lit, tête de lit,  dans le sommier ou sur le matelas. Ne les cherchez pas dans les garde-robes.

Pour les infestations modérées donc, entre six  et  quinze punaises,  elles seront plus faciles à détecter, car nous aurons plusieurs indices de leurs présences.  Plus de cinq tâches d’excréments, plus de trois résidus de coquilles, des tâches de sang sur la literie et présence visible de punaise et d’œufs  dans la base de lit, la tête de lit, le sommier,  ou tout ameublement situé dans un périmètre de 60 cm autour de l’endroit ou la personne dort.

Pour ce qui est des infestations majeures, donc plus de quinze punaises,   l’exterminateur trouvera des punaises  de lit et des œufs aux mêmes endroits qu’une infestation modérée, mais en y ajoutant tout ameublement situé dans un périmètre de 140 cm autour de l’endroit où la personne dort. Dans ce périmètre vous devez inclure les prises électriques et les objets fixés au mur.

Pour ces trois niveaux d’infestation il sera nécessaire pour le technicien de chercher et plus il trouvera des indices rapidement plus le niveau d’infestation sera élevé.

Il y a un autre niveau, mais plutôt rare, et ce sont les infestations extrêmes de punaise. C’est le seul niveau ou vous n’avez pas besoin de les chercher, car à l’instant même que vous entrez dans le logement vous en voyez absolument partout, sur les murs, au plafond, sur le plancher.  À ce niveau, il faudra vider le logement et prendre toutes les précautions nécessaires associées à ce genre d’infestation.

Les infestations majeures et extrêmes exigeront du technicien d’informer les occupants des logements adjacents au  foyer de l’infestation  afin de leur offrir un traitement préventif qui inclura une barrière physique et une barrière chimique pour atténuer les dommages collatéraux.  Eh oui, tous les logements proches de l’épicentre de l’infestation subiront une vague de punaises voulant échapper au traitement et, peu importe la méthodologie utilisée, il faudra plusieurs semaines avant d’éradiquer une infestation majeure ou extrême de punaises de lit.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Punaises de lit : exterminateurs, nous devons uniformiser notre façon de mesurer une infestation.

Dans le contexte actuel, il est très important pour les exterminateurs, les inspecteurs en salubrités et toutes personnes appelées à intervenir dans une habitation infestée de punaises de lit, de parler le même langage. Afin d’améliorer la communication entre techniciens, inspecteurs, clients ou tout autre intervenant et ne pas laisser de place à l’interprétation, je propose un système d’évaluation simple et efficace afin  de mesurer l’ampleur d’une infestation de punaises de lit à l’intérieur d’une habitation.

Je suggère que cette méthode soit utilisée par l’ensemble des exterminateurs certifiés ainsi que les différentes personnes ayant à intervenir dans une infestation de punaises de lit.

Aussi,  pour guider le technicien lors de l’inspection et du traitement, j’ai conçu le rectangle de vie des punaises de lit qui est l’endroit ou les punaises vivent et se cachent. Chaque pièce d’une maison doit être passée en revues afin d’identifier les rectangles de vies des punaises et ceci dans le but de dresser un portrait précis   du niveau d’infestation de l’habitation.

Cette méthode développée à l’aide d’observations de plusieurs techniciens en gestion parasitaire ne faisant que des traitements contre les punaises de lit,  a le mérite d’être simple et efficace.  Ce système est, d’ailleurs,  déjà utilisé par les techniciens d’Urgence punaises pour  faciliter leurs compréhensions d’une infestation de punaises.

Pourquoi est-il important de connaitre le niveau d’infestation des punaises de lit?

Pour l’exterminateur, bien évaluer le niveau d’infestation de punaises de lit lui permettra de connaitre les trois éléments suivants :

  • Communiquer aux occupants l’ampleur des préparatifs à faire avant de procéder au traitement.
  • Déterminer la méthodologie du traitement et l’agressivité de celui-ci.
  • Déterminer si les logements adjacents subiront des dommages collatéraux.

Niveau d’infestation :

  • Début d’infestation :  1 à 5 punaises.
  • Infestation modérée:  6 à 15 punaises
  • Infestation majeure :  Plus de 15 punaises.
  • Infestation extrême :  visible en plein jour et circulant partout dans le logement.

Vous aimerez lire aussi.

Connaitre le rectangle de vie de la punaise de lit dans une pièce infesté.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Connaitre le rectangle de vie de la punaise de lit dans une pièce infesté.

Qu’est-ce que le rectangle de vie de la punaise de lit?

Le rectangle de vie de la punaise de lit est l’endroit dans une pièce ou la punaise vie et se cache.

Pourquoi est-il important de connaitre le rectangle de vie des punaises de lit?

Connaitre le rectangle de vie des punaises de lit est important, car il permet à l’exterminateur de cibler les endroits stratégiques lors d’une intervention contre les punaises de lit.

Évaluer le rectangle de vie de la punaise de lit.

Dans une chambre infestée de punaises de lit, le rectangle de vie de celle-ci est, à la base,  la grandeur du lit. Si vous ne dormez pas sur un lit, le rectangle de vie sera les dimensions de l’objet sur lequel vous dormez.  Plus l’infestation sera importante, plus le rectangle de vie s’élargit. Vous devez inclure les murs et plafonds qui sont le prolongement de l’espace autour du lit.

  • Début d’infestation :   La dimension du lit où la personne se fait piquer.
  • Infestation modérée : La dimension du lit plus 60 cm autour de celui-ci.
  • Infestation majeure :  La dimension du lit plus 140 cm autour de celui-ci.
  • Infestation extrême :  La dimension du lit  plus toute l’espace autour de celui-ci.

 Voici un exemple pour vous permettre de calculer le rectangle de vie de la punaise de lit dans une pièce infestée et ayant un lit simple, donc un lit une place, mesurant, 95cm par 187cm. 

Début d’infestation.

Le rectangle de vie sera au début de l’infestation, les dimensions du lit  soit 95 cm par 187 cm. C’est dans ces dimensions que vous trouverez les indices d’une infestation de punaises de lit. Ne les cherchez pas dans les garde-robes. 

Infestation modérée.

Le rectangle de vie, lors d’une infestation modérée sera de  215 cm par 307 cm, donc les dimensions  du lit une place, soit 95 cm par 187cm,  plus 60 cm autour de celui-ci. Vous devez inspecter tout objet situé dans ce rectangle.

Infestation majeure.

Le rectangle de vie sera de  375 cm par 467 cm, soit la dimension du lit de 95 cm par 187 cm,  plus 140 cm autour de celui-ci. Vous devez inspecter tout objet situé dans ce rectangle et qui inclut les murs qui sont le prolongement du plancher. Les prises électriques ainsi que les tableaux, cadres et tout objet accroché aux murs et qui se retrouvent dans ce  périmètre de 375 cm  par 467 cm font partie intégrante du rectangle de vie de la punaise dans une infestation majeure.

Infestation extrême.

Le rectangle de vie sera la dimension du lit  plus toute l’espace autour de celui-ci, incluant murs et plafonds.

Il est à noter que nous pouvons avoir dans une habitation, une pièce ayant une infestation modérée et une autre pièce ayant un début d’infestation, ce qui résulterait en une infestation majeure à l’intérieur du logement.

Vous aimerez lire aussi

Punaises des lits : difficile émotionnellement, physiquement et financièrement.

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Souris dans la maison: Évitez de créer des abris autour de la maison.

La souris est une créature nocturne et généralement très  craintive.  Elle vie principalement dans les champs, mais on la retrouve aussi, à proximité de nos habitations et quelquefois elle parvient à se faufiler à l’intérieur de celle-ci. Elle se nourrit de graines, de fruits, de légumes, d’insectes et de déchets alimentaires.  Au niveau de la reproduction, elle est très prolifique car elle atteint la maturité sexuelle à l’âge de 35 jours. Elle a plusieurs portées  par année et sa  gestation dure environ 21 jours et donne de cinq  à douze  souriceaux.   Parce qu’elle est petite et facile à attaquer, elle a énormément de prédateurs. Nous n’avons qu’à penser aux  chats, renards,  ratons laveurs, moufettes, belettes, serpents et beaucoup d’oiseaux de proie.  L’homme aussi, est un prédateur de la souris, car il n’apprécie pas les dommages qu’elles causent aux cultures et redoute les maladies qu’elles peuvent transmettre à l’humain. L’hantavirus qui peut être présent dans les excréments, l’urine et la salive de ce petit rongeur et un risque important pour la santé surtout pour les personnes ayant un système immunitaire affaibli.

 En l’absence de prédateurs,  elle peut vivre environ deux ans,  mais dans la nature son espérance de vie est plutôt d’environ de 3 à 5 mois. Étant donné le nombre élevé d’une portée de souriceaux, elle a de nombreux frères et sœurs et c’est pourquoi lorsqu’elles s’introduisent dans une habitation, elles ne sont jamais seules. Donc, si vous avez une infestation de souris dans votre maison, vous devriez vous attendre à une population minimum de 2 à 3 souris.

Les deux saisons propices aux infiltrations de souris dans la maison sont l’automne et le printemps. L’été,  étant la belle saison, elles auront tendance à rester à l’extérieur et l’hiver elles diminuent de beaucoup leurs activités.

Lorsqu’elles entrent dans une maison, elles se suivent et laissent sur leur passage  une fine pellicule d’huile provenant de leur pelage  ainsi que de l’urine et des excréments. Ces odeurs guideront le prochain groupe de souris qui entrera dans la demeure par le même point d’entrée et les mènera exactement aux mêmes endroits que le premier groupe. C’est pourquoi elles sont faciles à piéger avec des trappes mécaniques.

L’exterminateur professionnel qui est appelé pour éradiquer une infestation de souris connait   l’importance de faire une inspection extérieure afin d’identifier les endroits par où elles entrent dans votre demeure. Il sait que certains revêtements extérieurs de nos maisons offrent d’innombrables accès à ces petits rongeurs. L’exterminateur compétent connait aussi le genre d’environnement extérieur dans laquelle les souris se sentiront en sécurité et il connait leurs cachettes. I

Il sait que la souris n’aime pas être à découvert  et c’est pourquoi il vous suggérera de libérer la fondation de votre maison de tout objet qui pourrait servir d’abris à cette créature. Vous voulez des exemples de formidables abris à souris à proximité de la fondation de votre maison.  En voici : Bois de chauffage et  cabanon de jardin collé sur la maison, nombreux arbustes ainsi que les pneus, BBQ, bois de charpente, composteurs, sacs de terre, jouets, etc. L’exterminateur voudra obligatoirement inspecter en dessous du patio ou de votre balcon arrière,  car la plupart du temps cet endroit est propice aux nids de souris du fait que beaucoup de personnes y entreposent une multitude d’objets créant de superbes cachettes pour ces petits rongeurs et cela à quelques centimètres de votre maison. Donc, pour éviter d’attirer les souris tout près de votre maison assurez-vous que la fondation soit libre de tous objets et faites attention à l’aménagement paysager que vous ferez autour de celle-ci.  Lorsque les souris atteignent ces abris,  elles sont en sécurité et hors de portée des prédateurs. Par la suite, elles ont tout le temps au monde d’explorer les nombreuses failles de votre revêtement extérieur afin d’y trouver le passage menant à l’intérieur de votre demeure.

Et si par malchance vous avez de ces petits rongeurs à l’intérieur de votre maison je vous suggère de faire affaire avec une entreprise spécialisée en rongeurs tels que la  compagnie Rodentia. Ils ne font que ce genre de traitement et ils connaissent parfaitement les endroits par où les souris s’introduisent dans votre maison. Exiger de l’exterminateur un rapport écrit mentionnant ce qui a été fait, le nom des produits utilisés ainsi que la quantité utilisée. Dans son rapport,  l’exterminateur expliquera par où elles sont entrées dans votre maison, et vous proposera plusieurs méthodes pour  bloquer les points d’accès et cela afin d’éviter que le problème ne réapparaisse dans quelques mois ou années.

Vous aimerez lire aussi:

Souris dans la maison: Trappes mécaniques ou poison?

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Guêpes dans la maison : Quand une fine couche de peinture vous sépare d’une invasion de centaines de guêpes.

Beaucoup de clients sont sceptiques lorsqu’ont leurs mentionnes que   les guêpes peuvent gruger le  gypse (Gyproc)  pour agrandir leur nid et qu’elles ont l’habilité de s’arrêter juste à la peinture.  Ce qui veut dire qu’il y a juste une fine couche de peinture qui  vous sépare d’une invasion massive de  guêpes dans votre maison. Imaginer maintenant que cet endroit est  votre chambre à coucher ou pire encore la chambre du poupon.

C’est la plupart du temps à la fin d’août, début septembre que les appels concernant ce phénomène se produisent.  Les gens nous racontent  qu’ils entendent un grattement dans un mur ou au plafond. Souvent,  ils pensent que ce sont des souris qui sont responsables de ce bruit.   Après avoir posé plusieurs questions,  nous leur mentionnons que ce n’est pas des souris, mais plutôt des guêpes qui grugent  le gypse et que s’ils ne font rien,  il y a de fortes chances qu’à un moment donné, ils seront envahis par des centaines de guêpes. Afin d’éviter cette catastrophe, ils prennent un rendez-vous immédiatement. Qui aimerait se retrouver avec des centaines de guêpes dans la maison?  C’est une situation très stressante.  Lorsque le technicien arrive sur place, la première chose qu’il fera est de localiser le nid.  Le bruit fait par les guêpes  qui grattent le gypse le  guidera,  mais c’est surtout en tâtant le gypse très délicatement avec les doigts qu’il trouvera l’endroit mou ou il sentira cette mince cloison souple qui est l’unique rempart entre lui et un essaim de guêpes.     La délicatesse est primordiale dans ce cas-ci, car il ne veut surtout pas percer la mince membrane protectrice.   Lorsqu’il aura trouvé cet endroit, le technicien d’expérience sait que le cœur du nid se trouve quelques centimètres plus hauts.  Afin d’éviter de percer la fine couche de peinture, il solidifiera  la portion du gypse grugé par les guêpes,   avec un ruban adhésif toilé (Duct tape).  Par la suite il se dirigera à l’extérieur et pulvérisera  à l’endroit où les guêpes entrent, un insecticide qui agira comme barrière chimique. Cela lui permettra de retourner à l’intérieur, faire un très petit trou dans le ruban adhésif toilé afin d’injecter un insecticide à l’intérieur du nid. Il attendra quelques minutes et fera une ouverture dans le gypse afin de retirer le nid et faire un bon nettoyage. Deux de nos techniciens ont déjà enlevé ce genre de  nid en utilisant seulement un aspirateur industriel. Il faut dire qu’ils avaient le bon équipement de protection individuel, le temps, la patience et la précision.

Lorsque le nid est détruit et enlever, il faudra pulvériser un insecticide résiduel et fermer l’orifice   avec  du ruban adhésif toilé ou tout autre chose. Il est impératif de fermer temporairement cette brèche dans le gypse  sinon les quelques guêpes qui étaient dans la nature durant la destruction de leur nid,  reviendront et vous ne voulez pas qu’elles puissent entrer  dans la pièce de la maison par cette même ouverture. Suite à la fermeture de la brèche, le technicien  s’assurera qu’il n’y a aucune guêpe dans la pièce qui  pourrait représenter  un risque pour les occupants de la maison.

Ce n’est pas l’unique méthodologie pour enlever le nid. Quelques fois l’exterminateur aura un accès qu’il lui permettra d’enlever le nid  en passant par le comble du toit (Grenier).  C’est risqué et dispendieux, mais quelques fois pratique étant donné qu’il n’aura pas à faire une ouverture dans le gypse. Donc, avant d’engager un exterminateur pour éliminer ce genre de nid de guêpes,  demander lui quel sera sa méthodologie et quel produit  il utilisera  afin de vous éviter des surprises.

Vous aimerez lire aussi.

Éliminer un nid de guêpes: ne prenez aucun risque, appelé un exterminateur.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Éliminer un nid de guêpes: ne prenez aucun risque, appelé un exterminateur.

Beaucoup de gens ont lu avec tristesse le malheureux sort de la Mairesse de La Prairie cet été.  Selon les différents articles de journaux, la Mairesse Roussel faisait du jardinage et elle aurait marché sur un nid de guêpes. La riposte de celles-ci  a été foudroyante.  Apparemment, elle n’était pas allergique aux piqûres de guêpes. Elle aurait reçu une quinzaine de piqûres au bas du corps. Ce n’est pas la première fois qu’une personne se fait piquer par des  guêpes  et  ce ne sera pas la dernière fois.  Parlé en aux  personnes qui  coupe le gazon et celles qui taillent les haies de cèdres.  Les vibrations de la tondeuse sont particulièrement dangereuses  lorsqu’il  y a un nid de guêpes dans le sol.  Les guêpes,  qui habituellement, vous laisseront tranquille si vous n’approchez pas trop du nid,  se sentent attaquées et elles  sortent en grand nombre pour défendre leur habitat et leurs congénères.  Les gens qui taillent les haies de cèdres sont aussi à risque de se faire piquer par des guêpes. Le nid est toujours bien caché et la seule façon de s’en apercevoir  est d’observer l’incessant  trafic des guêpes lorsque le nid a une population importante (200 à 300 guêpes).

Depuis cet accident les entreprises en extermination de guêpes ont reçu de très nombreux appels de service, car les gens sont inquiets.

Il y a des choses que vous devriez savoir sur les guêpes. Premièrement, elles ne vous attaqueront pas si n’approchez pas du nid peu importe ou le nid est situé. Deuxièmement,  il est même fort possible  qu’une des guêpes vienne vous donner un avertissement en vous frappant au visage.  Il faut avoir fait de nombreux nids de guêpes dans sa vie pour connaitre ce petit détail qui vous laissera peut-être un peu perplexe. Pourtant,  si vous en parlez avec des exterminateurs d’expérience ils confirmeront cet étonnant phénomène.  Si vous ne tenez pas compte de l’avertissement et bien vous risquez de prendre vos jambes à votre cou et de battre un record de vitesse pour entrer chez vous. Troisièmement, les guêpes ne voient pas dans le noir et c’est pourquoi beaucoup de gens vont se risquer d’enlever le nid quelques heures après le coucher du soleil. C’est le meilleur moment pour détruite un nid de guêpes pour le commun des mortels, car un exterminateur peut le faire en plein jour avec les équipements de protections individuelles appropriées. Quatrièmement, avant de détruire le nid regardé bien à la porte d’entrée du nid. Vous observerez une guêpe qui monte la garde. Si vous éliminez cette guêpe, soyez assuré qu’il n’y a plus personne pour sonner l’alarme. Il sera beaucoup plus facile de couvrir le nid avec un  sac, de couper délicatement la branche sur lequel le nid est perché et par la suite de bien fermer le sac.   Vous n’avez maintenant qu’a faire un trou minuscule et d’introduite un insecticide dans le sac et vous venez de vous débarrasser des guêpes. Si, malgré,  toutes ces précautions vous vous faite piquer et que vous noté une enflure anormale, des démangeaisons, des étourdissements ou vous êtes essoufflé, vous devriez, consulter un médecin rapidement.

Ma recommandation : Ne prenez aucun risque et appelez donc un exterminateur compétent pour enlever le nid, car c’est la façon la plus sécuritaire pour éliminer un nid de guêpes. Aussi, gardez toujours une trousse ou deux  contenant un auto-injecteur d’épinéphrine (Auto-injecteur EpiPen),  spécialement pour les gens habitant à plus de 15 minutes d’un hôpital, car vous ne savez jamais si vous ou, un de vos invités, êtes allergiques aux piqûres de guêpes sans le savoir.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Fourmis charpentières et appâts: Les fourmis ont de la mémoire.

 

Dernièrement,  j’ai reçu un appel de service d’un résident de l’ile Bizard pour une infestation de fourmis charpentières.  Arrivé chez  mon  client,  j’ai pris le temps de discuter abondamment des fourmis noires dans la maison et j’ai répondu à la plupart de ces questions.  Eh oui,  à la plupart de ces questions, car malgré mon expérience avec les fourmis charpentières,  je n’ai pas les réponses à toutes les questions.  Et bien humblement,  je ne crois pas qu’il y a un exterminateur ou un entomologiste qui connaissent tous les habitudes et comportements des grosses fourmis noires dans nos maisons.  Lorsque j’ai quitté mon client, et comme je le fais toujours lorsque je vais à l’ile Bizard,  j’aime bien m’arrêter à la boulangerie de l’ile Bizard, car c’est un endroit où l’on peut commander un délicieux  sandwich et un bon café et relaxer sur la terrasse extérieure lorsque la température le permet.  À  ma dernière visite,  dans cette boulangerie, j’ai croisé  un technicien en extermination que je trouve très sympathique. Je l’avais déjà  rencontré en diverses occasions,  surtout dans les congrès de l’association et dans les différentes sessions de formations que l’association offre.  Lors de nos rares conversations, j’ai toujours eu une bonne impression de ce  professionnel.  Même si je ne le connais pas beaucoup,    il me semble être un technicien compétent et dévoué pour ces clients.  Je lui mentionnais que souvent notre entreprise était sollicitée par des clients qui avaient fait affaire avec d’autres  entreprises en extermination, et  qui,  malgré une facture salée, ne se donnaient même pas la peine  d’inspecter la maison afin de localiser le nid de fourmis gâte-bois.

Nous avons discuté brièvement des appâts pour les fourmis charpentières.  Il utilise depuis un certain temps ce genre de méthodologie pour éradiquer les infestations de fourmis noires chez ces clients.  Je lui mentionnais que notre entreprise était spécialisée en fourmis charpentières et que nous ne faisions que ce genre de travaux. De son côté il me disait qu’il aime faire différents genres de traitements,  car il trouverait ennuyant  de faire toujours  la même chose.  Je dois admettre qu’il  a  un bon point, par contre le fait de  faire seulement les fourmis charpentières nous a permis d’acquérir  une expertise incroyable.  Chercher des nids de fourmis noires à l’intérieur des maisons de nos clients,  et cela à longueur d’année nous a permis de développer un sixième sens.  Maintenant,  juste en regardant le type et le modèle de maison,  nous pouvons  avoir une bonne idée du genre de problème qui attend notre équipe. Je crois que dans le domaine de la gestion parasitaire, nous allons voir de plus en plus de techniciens et d’entreprises  spécialisés.

Je lui disais aussi qu’à date nous n’avions pas fait de contrat de fourmis gâte-bois chez un des ses clients.  Mais c’était jusqu’à tout récemment.  Un de ces  clients à communiquer avec nous,  car après deux années à utiliser des appâts pour les fourmis,  le nid était encore très actif dans la structure de sa maison et ceci l’agaçait au plus haut point.    Nous avons accepté le mandat et nous étions impatients de voir ce que l’utilisation des appâts pendant deux ans avait eu comme résultats sur le nid satellite.  Lorsque nous avons trouvé le nid, nous avons constaté qu’il y avait beaucoup de fourmis mortes à l’intérieur de celui-ci et dans un endroit très précis. Lorsque vous prenez une fourmi noire,  que vous la tuez,  et que vous la mettez dans un lieu de passage des fourmis,  vous remarquerez qu’elles ramasseront le cadavre et l’amènerons au nid pour la décapiter et manger le corps.  Par contre les fourmis avaient laissé les cadavres dans un endroit  spécifique et ne les approchaient même pas.   Ce qui démontre que les fourmis charpentières  ont la capacité de déceler  les aliments qui les rendent malades et les tuent. Mais après combien de temps?  Un, deux, trois jours.  Il serait bien de le savoir, car l’utilisation des appâts serait selon moi,  un outil à utiliser dans un court laps de temps et dans des mois très spécifiques.  Il ne faudrait pas utiliser des appâts lorsque les  fourmis sont en diapause.    Le fait que le nid était encore actif suggère qu’il a été repeuplé par le nid maitre.   Peut-être pourrions-nous utiliser les appâts seulement dans les mois d’aout et septembre lorsqu’elles sont très activent et de façon massive à l’intérieur comme à l’extérieur pour éradiquer non seulement le nid satellite, mais aussi  le nid maitre?  Donc beaucoup de contraintes avec les appâts. Il serait intéressant d’analyser plus en profondeur cette méthode.

Selon nous et jusqu’à preuve du contraire, la meilleure  méthodologie pour combattre  les fourmis charpentières est la localisation et la destruction du nid ou des nids satellites.  Eh oui, il n’est pas facile de localiser le ou les nids  et  souvent  lorsqu’on  trouve le nid,  il peut être localisé à un endroit ou il est difficile d’y accéder.  Il faut faire preuve de beaucoup de détermination, de patience et d’’imagination.

Il est important pour les exterminateurs de développer le savoir-faire pour localiser un nid de fourmis gâte-bois.  Ils peuvent se faire aider par de l’équipement sophistiqué tels que caméras thermographiques et détecteurs d’humidité, mais c’est l’expérience et la patience qui va surtout jouer en leur faveur.

Donc, faites attention aux entreprises d’extermination qui ne font aucun effort pour localiser le nid de fourmis charpentières et cela dans un seul but : renouveler le service  l’année suivante.

«P.S»

Comme beaucoup d’entre vous,  j’ai  regardé l’émission la facture de Radio-Canada (Histoire de rats) le 22 avril dernier concernant une entreprise en extermination qui a littéralement volé une personne âgée. J’ai trouvé cela déplorable et inacceptable. L’entrevue que le journaliste a faite avec le président de l’association m’a terriblement déçu.  Bon Dieu que j’aurais aimé entendre le  président de l’association dire aux nombreux téléspectateurs que l’association prendrait le problème de dératisation en main, et cela gratuitement afin justement d’aider cette personne qui après avoir dépensé plus de 15,000.00 $ avait encore des rats dans sa maison.  Une occasion ratée de faire une excellente publicité pour l’association et d’aider un client floué.  C’est bien dommage.

Dernière heure : La compagnie Rodentia, qui se spécialise dans la dératisation, a offert à l’émission la facture de faire gratuitement la dératisation de la maison.  À suivre…

Vous aimerez lire aussi:

Grosses fourmis noires à l’intérieur de la maison: Attention, les fourmis charpentières commencent à sortir de leurs diapauses. 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Grosses fourmis noires à l’intérieur de la maison: Attention, les fourmis charpentières commencent à sortir de leurs diapauses.

Les exterminateurs professionnels commencent à recevoir de plus en plus d’appels de services concernant les grosses fourmis noires  à l’intérieur de la maison et ceci est tout à fait normal, car elles commencent à sortir de leurs diapauses. Température oblige. Les fourmis ont commencé leurs états de dormance dans le mois de  novembre, lorsqu’il  a commencé  à faire froid et que la nourriture c’est faite de plus en plus rare.

Chez de nombreux insectes, la diapause est  une période de repos et lors de cette pause la colonie de fourmis arrête son développement et ralentit de façon très marquée leurs activités.  Donc,  les fourmis restent dans le nid et  se regroupent afin de se protéger du froid. Même si le nid satellite est au centre d’une pièce bien au chaud il est toujours  surprenant de les trouver rassemblés comme un troupeau de moutons  bougeant aux ralenties.  Lorsque le nid est situé sur un mur extérieur et qu’il  y a un redoux ou que le soleil de mars réchauffe le mur ou est situé le nid,   elles commencent doucement à sortir de leur période de repos et lorsqu’elles sortent de cet état de dormance,  elles veulent assouvir  leurs soifs, donc, ne soyer pas surpris de les observer près des points d’eau comme le lave-vaisselle, le bain, les drains des éviers.

C’est à ce moment  que beaucoup de personnes ont l’idée d’acheter des petites trappes à fourmis contenant un appât (souvent allergène, lisser bien l’étiquette)  mélangé avec du borax ou du benzoate de sodium.  Ils placent les appâts dans les endroits ou ils ont vu des fourmis se promener et souhaitent ardemment  que les fourmis  apportent l’appât empoissonner au nid afin de tuer la reine. Mais la reine n’est jamais dans un nid satellite, la reine se trouve dans le nid maitre seulement et ce nid maitre est à l’extérieur.  Aussi, les fourmis charpentières, varient beaucoup leur alimentation  et  l’appât  représentera un faible pourcentage de leur alimentation. C’est d’ailleurs un comportement qu’elles ont développé au fil des quelques centaines de millions d’années, afin de  protéger la fourmilière des empoisonnements alimentaires.   Lorsqu’elles s’aperçoivent que l’appât les rend malades, elles  éviteront  d’en manger,  et c’est pourquoi  vous aurez très peu de succès avec les appâts empoissonnés.   Bien que ces trappes puissent s’avérer plus ou moins efficaces pour les fourmis brunes, elles ne sont d’aucune utilité pour les fourmis charpentières.

Par contre ce qui fonctionne très bien,  c’est le temps, car lorsqu’il commencera  à faire beau et chaud elles recommenceront à communiquer avec le nid maitre et elles seront de moins en moins présente dans la maison. Vous aurez l’impression que vos petites trappes protéinées auront réussi à éliminer le nid.

Ne  vous  féliciter pas trop vite,  car ce que vous ne savez pas,  c’est qu’elles sont toujours présentent dans la structure de votre maison.  À l’automne, lorsque le temps froid reviendra, elles regagneront le nid satellite et  le cycle recommencera l’année suivante. Pendant ce temps le nid prendra de l’ampleur année après  année.  Quels sont les risques pour vous et votre famille?  Aucun risque pour votre famille, sinon  qu’il est  désagréable de les voir se promener sur les comptoirs de la cuisine ou  dans les denrées alimentaires.  Quels sont les risques pour votre maison?  Ne faite pas attention aux légendes urbaines, et non, votre maison ne s’écroulera pas de sitôt.  Par contre si vous vendez votre maison et qu’on vous demande de remplir la déclaration du vendeur, il faudra répondre à la fameuse question qui se trouve dans la section ‘’divers’’ et qui se lit comme suit : Y a-t-il ou y a-t-il déjà eu présence d’insectes (ex. : Fourmis, etc.) ou de rongeurs (ex. : souris, rats, etc.) dans votre propriété?  Il faudra répondre par l’affirmative et les acheteurs se montreront peut-être un peu réticents à vous faire une offre. C’est pourquoi vous devez faire tout votre possible pour trouver le nid et le détruire.

Beaucoup plus facile à dire qu’à faire.  Alors  si,  actuellement vous observez des grosses fourmis noires à l’intérieur de votre maison,  demander l’aide d’un spécialiste en fourmis charpentières.

La compagnie Biotech Extermination est une entreprise spécialisée en fourmis charpentières.  Ils se feront un plaisir de vous offrir un devis pour localiser et éliminer  le nid de fourmis gâte-bois.

Voici d’autres articles sur les fourmis charpentières.

Faut-il absolument trouver le nid maitre lorsque votre maison est infestée de fourmis charpentières?

Trouver un nid de fourmis charpentières.

Les différentes méthodologies pour faire un traitement contre la fourmi charpentière.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Assis sur la toilette, il reçoit un ver sur la tête. L’importance de bien protéger les . . .

Lorsque vous sentez un besoin pressant et que vous  vous dirigez vers la toilette, la seule chose auquel  vous pensez  est d’arriver rapidement, de vous assoir et de vous débarrasser d’un certain poids.  On vit  tous différemment  ce  moment d’intimité.  On écoule les minutes à l’aide de magazines  ou d’un gadget électronique.    Vous ne voulez tout simplement pas vous faire déranger par  qui que ce soit.  Pour un de nos clients,  ce moment  zen  s’est transformé en moment d’angoisse.

Lui, qui  avait l’habitude de lire sur le trône,  a senti quelque chose   tombé  sur sa  tête.    Il  a soulevé  les yeux et regardé en direction du ventilateur juste au-dessus de lui. Il  aperçut une substance  qui pendait sur le couvercle du ventilateur.  Il a fait très rapidement ce qu’il avait à faire et par la suite, il est allé chercher une lampe de poche afin de tirer au clair ce mystérieux phénomène.  Lorsqu’il  pointa  la lumière sur le couvercle du ventilateur  tout  en se  rapprochant,   il a  remarqué que la matière  bougeait.  Il  s’est rapproché encore plus et soudain cette  petite chose  vivante se laissa  tomber,  mais cette fois-ci  sur le couvercle de la toilette.  Il  la ramassé délicatement et  s’aperçut que c’était  un très petit ver.

Il  s’est souvenu  que quelques  minutes  auparavant,  il était assis juste là,  et  que c’était ce petit ver qu’il  avait  reçu sur le crâne.  Il s’est  secoué la tête dans tous les sens, a enlevé tous ces vêtements et   s’est précipité dans la douche.  Il voulait  s’assurer que cette chose ne soit pas encore dans sa chevelure ou  à un autre endroit sur son corps.  N’oubliez pas qu’il était à moitié nu  sur le siège    et que maintenant  il n’avait aucune idée où cette petite bestiole pouvait s’être  réfugiée.  Dans sa douche, il réfléchissait à la situation et se demandait  d’où pouvait bien venir cette petite bête et pourquoi elle était   à  cet endroit?

Sa douche terminée,  il se hâta d’aller chercher  son marchepied et  enleva le couvercle de son ventilateur.  Il  sentit une odeur fétide  et   aperçut de nombreux petits vers qui avançaient lentement en direction de la lumière.  Il décida sans tarder de faire appel à un exterminateur. Nous avons reçu sa demande de service et nous avons fixé un rendez-vous la journée même.  Rendu sur place, nous avons identifié l’insecte et déjà,  nous avions une bonne idée du pourquoi et du comment.

Suite à l’inspection extérieure,  nous avons remarqué que les bouches d’aération  n’étaient pas protégées par des grillages. Les oiseaux en avaient profité pour faire leur nid dans le conduit d’aération à l’insu de notre client. Quelque semaine après avoir installé leur nid, quelques oisillons se sont joints au nouveau couple d’oiseaux et malheureusement,  un  des petits est mort. Le cadavre de l’oisillon avait été éjecté du nid et après quelques jours,  le corps  putride  exhalait  une fétide odeur qui  a  attiré les dermestes du lard. C’était  une larve de  dermeste du lard  que notre client a reçu sur la tête.

Nous avons remplacé le conduit de plastique  troué et nauséabond, et nous avons  fait un traitement  atmosphérique dans le plafond avec un insecticide en poudre très volatile afin de tuer tous insectes et parasites. Nous avons aussi  effectué un traitement local dans la salle de toilettes avec un insecticide   résiduel à large spectre.  Lorsque nous lui avons mentionné qu’un simple grillage à l’entrée du conduit aurait évité tous ces ennuis et ces coûts,  il s’est empressé de nous confier le mandat d’inspecter chacun des conduits et de les protéger avec un grillage approprié.

Comme vous pouvez le constater, il est très  important de protéger  tous les conduits de ventilation qui mènent à l’intérieur d’une maison ou d’un bâtiment.  La pose d’un grillage empêchera oiseaux et écureuils d’y pénétrer et vous évitera  par le fait même de vous retrouver avec des infestations de puces, d’asticot ou de larves de dermestes du lard.

Actuellement, les jours commencent à s’allonger et c’est le signal pour les oiseaux qu’il est temps de se reproduire.  Bien que la période de reproduction varie d’une espèce  à l’autre,  ne prenez aucun risque et allez vérifier à l’extérieur   que toutes les bouches d’aération (Trappes de ventilation)  sont protégées par une grille protectrice appropriée.

Dans l’impossibilité d’effectuer ces travaux vous-même,  faites appel à un exterminateur professionnel.

Vous aimerez peut-être aussi

Quels sont les insectes qui vivent dans nos maisons?

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Insectes dans la maison : Attention à vos aménagements paysagers.

Un  aménagement paysager réussi est non seulement un hommage à la beauté, mais  une prouesse technique, trouve l’Association des paysagistes professionnels du Québec. (Journal Le Soleil mars 2011)  C’est tout à fait vrai,  par contre, il faut admettre que certains aménagements  paysagers  sont de vrais clubs med pour les insectes et les rongeurs.

Il  est important de bien planifier  vos aménagements  de façon  à éviter d’attirer les insectes, les  rongeurs ainsi que d’autres animaux près de votre maison.

Planter des fleurs et arbustes  tout près de la fondation et répandre un beau paillis tout coloré  peut s’avérer très agréable à regarder, mais ce qu’on ne vous dit pas,  c’est que vous venez de créer un véritable paradis pour les insectes.

Le paillis, en plus de les protéger du soleil ardent,  leur fournira  un niveau d’humidité idéal pour se cacher, et  cela à quelques centimètres de votre chaumière.

Afin de vous permettre de faire une inspection rapide de votre fondation et permettre au soleil de la réchauffer et d’assécher le sol,  il est  important de laisser une distance entre vos aménagements paysagers et la fondation de votre maison.  Sans arbuste,  sans fleurs et exposé au soleil, Le béton de la fondation deviendra tellement chaud qu’il sera impossible pour les fourmis, cloportes et perce-oreilles ou tout autre insecte rampant de se faufiler allègrement dans les chantepleures ou sous le revêtement extérieur.  Le soleil  vous donnera une barrière naturelle contre les insectes.   Les insectes détestent  les rayons du soleil,   je vous défie de trouver  un insecte sur  les trottoirs et  les voies de circulation lorsque le soleil plombe sur le béton et l’asphalte.  Le bitume et le béton  deviennent tellement chauds qu’il  nous est  impossible d’y  marcher pieds nus et c’est encore pire pour les insectes rampants.  Ils  se feront doré la couenne rapidement et se déshydraterons en moins de deux. Moins d’insectes sur la fondation  donc moins d’insectes à l’intérieur de votre domicile.

Si vous érigez un petit mur de soutènement pour y planter  fleurs et arbustes, sélectionnez  des matériaux qui ne se dégraderont pas au contact de la terre. Éviter d’utiliser des pièces de bois traités comme les traverses de chemin de fer qui ont un look  rustique, mais qui attirent de très nombreux insectes lorsqu’ils  pourrissent. Utiliser  des matériaux  comme des pierres ou  des blocs de béton.

Faites attention aux endroits ou vous mettrez des  murets en pierres, car ils offrent aux guêpes un endroit idéal pour y faire leurs guêpiers.  Il y a tellement d’orifices entre les pierres que vous aurez plusieurs nids de guêpes à l’intérieur de ceux-ci.  Un beau muret de pierres  rempli de guêpes vous obligera à le contourner afin de ne pas vous retrouver dans le plan de vol des guêpes et vous faire piquer.

Installer  un point  d’eau près de la maison attirera certes  les oiseaux durant la journée, mais lorsque le soleil  sera couché il y aura une tout autre  faune autour du point d’eau.  Pensez aux ratons laveurs, aux moufettes et aux souris,  eux aussi voudront profiter de cet abreuvoir, surtout durant la canicule.

Certains de ces animaux vont tellement aimer votre point d’eau qu’ils chercheront  à s’y installer de façon permanente.  Ils  nicheront sous  la cabane de jardin, sous le patio ou sous la dalle de béton de votre entrée principale.

Avoir une famille de moufettes sous son patio n’est pas très agréable lorsque vient le temps de planifier une soirée à l’extérieur. Revenir à la maison tard le soir et  humer les effluves de la moufette qui  c’est installée sous la dalle de béton de votre entrée principale vous fera rebrousser chemin.

 Les souris aussi  trouveront  leur bonheur  à s’établir   près du point d’eau et elles auront  tout le temps au  monde pour découvrir toutes les petites ouvertures dans l’enveloppe de votre maison afin d’aller se réchauffer l’automne venu.  Si possible,  essayez d’installer votre point d’eau à au moins 10 mètres de la maison.

La construction d’un ouvrage de bois tel que  tonnelles, pergolas ou belvédère sans prendre en considération la population de ratons laveurs  dans votre secteur pourra vous causer de  désagréables surprises.  Les ratons  utilisent souvent ces structures    pour grimper sur votre  toit et défoncer  le soffite d’aluminium  afin de s’introduire  dans votre grenier.

Si vous décidez de faire un aménagement paysager près de votre maison, il faut toujours se demander  quel   genre de bestiole vous allez attirer dans votre jardin d’Éden.  Il est important de  tenir  compte de la faune animale qui gravite autour de votre maison.

Si  la vue d’un insecte dans votre maison vous fait  frémir  et que vous voulez éviter d’attirer dans votre jardin toutes sortes de visiteurs nocturnes et indésirables,  faites appel à un exterminateur professionnel avant d’entreprendre des travaux d’aménagements paysagers.  Ces   nombreuses suggestions et recommandations vous permettront de profiter au maximum de votre nouvel environnement.

Vous aimerez peut-être lire aussi

Quels sont les insectes qui vivent dans nos maisons?

Fourmis, perce-oreilles, araignées… Comment éviter d’être envahie par ces indésirables?

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire