Blogue
Punaises de lit

L’importance de bien évaluer le niveau d’infestation.

Publié le 4 décembre 2014 par Denis Delisle

Il  est primordial pour un exterminateur d’être en mesure d’évaluer de façon précise le niveau d’infestation de punaises de lit à l’intérieur d’un logement. Pourquoi est-ce si important? Parce ce que la  méthodologie d’intervention ainsi que les préparatifs à faire lors d’une intervention contre les  punaises de lit, dépendra justement du niveau de la contamination. Afin que l’appartement soit traité de façon optimale et en tenant compte du niveau d’infestation, le technicien en gestion parasitaire communiquera aux occupants les préparatifs à faire pour recevoir le traitement approprié.

Ces préparatifs sont relativement faciles lors d’un début d’infestation, mais par contre si c’est une infestation majeure, préparez-vous à travailler très fort.

Si,  l’exterminateur sous-estime l’infestation,  les préparatifs ne seront pas adéquats tandis que s’il surestime l’infestation il aura fait travailler inutilement son client. L’exterminateur sait qu’une infestation de punaise de lit c’est très éprouvant émotionnellement, et c’est pourquoi  il fera son possible pour ne pas surcharger son client avec des demandes qui ne correspondent pas à l’ampleur de la contamination.

C’est très important, car,  il y a des personnes âgées et des personnes souffrant de handicaps physiques ou intellectuels qui sont aux prises avec des infestations de punaises.  Quelquefois, ils n’ont  personnes pour les aider et lorsque l’ont connait le cycle de reproduction de la punaise de lit,  il est insensé d’attendre une à deux semaines pour avoir de l’aide afin de faire le traitement approprié.

Infesté de punaises de lit? Retenez bien ceci : Plus l’infestation sera importante,  plus il y aura de préparatifs à faire et plus le traitement sera agressif.

Lorsque l’exterminateur répond à un appel de service concernant une possible infestation de punaises de lit,  il devra confirmer à son client deux choses. Que c’est bel et bien une infestation de punaises de lit et l’ampleur de celle-ci.

De quelle façon l’exterminateur peut-il mesurer le niveau d’infestation? Et bien en commençant par poser de nombreuses questions à l’occupant afin d’être en mesure d’évaluer approximativement le temps écoulé depuis le début de l’infestation. Par la suite, il inspectera  méticuleusement chacune des pièces du logement et plus spécifiquement les endroits ou les personnes dorment.

Nous ne parlerons pas des exceptions, car il y en aura toujours, mais généralement au début de l’infestation les punaises sont  difficiles  à trouver. Nous cherchons, à l’endroit où la personne dort, de une à cinq punaises, révélant leurs présences par quelques tâches d’excréments et un ou deux résidus de coquilles.  Mentionnons que la personne attaquée aura quelques piqures sur le corps, principalement au niveau des bras et des jambes, parce que plus exposés durant la nuit. N’oubliez pas que les punaises s’installent à proximité de leurs sources de nourriture et qu’au début de l’infestation,  elles seront dans la base du lit, tête de lit,  dans le sommier ou sur le matelas. Ne les cherchez pas dans les garde-robes.

Pour les infestations modérées donc, entre six  et  quinze punaises,  elles seront plus faciles à détecter, car nous aurons plusieurs indices de leurs présences.  Plus de cinq tâches d’excréments, plus de trois résidus de coquilles, des tâches de sang sur la literie et présence visible de punaise et d’œufs  dans la base de lit, la tête de lit, le sommier,  ou tout ameublement situé dans un périmètre de 60 cm autour de l’endroit ou la personne dort.

Pour ce qui est des infestations majeures, donc plus de quinze punaises,   l’exterminateur trouvera des punaises  de lit et des œufs aux mêmes endroits qu’une infestation modérée, mais en y ajoutant tout ameublement situé dans un périmètre de 140 cm autour de l’endroit où la personne dort. Dans ce périmètre vous devez inclure les prises électriques et les objets fixés au mur.

Pour ces trois niveaux d’infestation il sera nécessaire pour le technicien de chercher et plus il trouvera des indices rapidement plus le niveau d’infestation sera élevé.

Il y a un autre niveau, mais plutôt rare, et ce sont les infestations extrêmes de punaise. C’est le seul niveau ou vous n’avez pas besoin de les chercher, car à l’instant même que vous entrez dans le logement vous en voyez absolument partout, sur les murs, au plafond, sur le plancher.  À ce niveau, il faudra vider le logement et prendre toutes les précautions nécessaires associées à ce genre d’infestation.

Les infestations majeures et extrêmes exigeront du technicien d’informer les occupants des logements adjacents au  foyer de l’infestation  afin de leur offrir un traitement préventif qui inclura une barrière physique et une barrière chimique pour atténuer les dommages collatéraux.  Eh oui, tous les logements proches de l’épicentre de l’infestation subiront une vague de punaises voulant échapper au traitement et, peu importe la méthodologie utilisée, il faudra plusieurs semaines avant d’éradiquer une infestation majeure ou extrême de punaises de lit.

Pour une urgence punaises de lit communiqué au 514-975-4833

×

À propos de Denis Delisle

Consultant en contrôle de vermines pour la compagnie Verminatech

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.

Vivamus vitae convallis metus. Ut ut lacinia nisl. Duis purus quam, luctus vel porta vel, pretium eget sem. Nam risus justo, rutrum nec tristique ut, egestas at tellus. Curabitur vitae dapibus leo. Morbi nec diam vestibulum turpis tincidunt lobortis eu sit amet nisi. Ut vestibulum tristique maximus. Maecenas odio mi, eleifend at venenatis non, commodo eget purus. Duis at lectus quis elit vulputate blandit id quis risus. Morbi tempor mi ac mi accumsan vehicula. Ut in elit blandit, pellentesque libero nec, auctor justo.

À lire aussi: